Médecine esthétique et chirurgie esthétique : la différence

Bien souvent, la plupart des chirurgiens esthétiques pratiquent également des procédures de médecine esthétique telles que les injections de toxine botulique et d’acide hyaluronique. Cela peut rendre la distinction entre médecine esthétique et chirurgie esthétique assez compliquée. C’est pourquoi, dans cet article, on vous donne l’occasion de les différencier.

Qu’est-ce que la médecine esthétique ?

La médecine esthétique est un ensemble de techniques médicales non invasives qui n’impliquent pas d’incisions sur la peau. Son objectif consiste à améliorer ou à corriger l’apparence physique du sujet. Diverses stratégies peuvent être combinées pour obtenir les meilleurs résultats, conformément à la situation et aux attentes du patient. Les injections d’acide hyaluronique, les injections de rajeunissement à base de vitamines, les peelings, la cryolipolyse et les lasers sont parmi les plus populaires.

Afin de réduire et de retarder les effets du vieillissement, le médecin esthétique paris apporte des corrections à l’apparence physique de ses patients. Il effectue des opérations médicales comme les peelings, l’épilation au laser et les injections de botox, entre autres.

Qu’est-ce que la chirurgie esthétique ?

La chirurgie esthétique est surtout utilisée pour corriger des défauts physiques. Son objectif est de perfectionner l’apparence physique d’une personne par le biais de la chirurgie. La chirurgie esthétique vise non seulement le visage, mais aussi le corps.

Le recours à cette technique est moins fréquent. Elle est utilisée pour remédier à des problèmes spécifiques tels que le remodelage d’un nez inesthétique, l’amélioration d’une silhouette ou l’ajustement des oreilles.

Comme chaque opération entraîne un changement permanent, sa planification est particulièrement rigoureuse. Comme les interventions comportent des risques de complications et d’anesthésie, des précautions doivent être prises.

Médecine esthétique et chirurgie esthétique : le praticien

Les opérations de médecine ou de chirurgie esthétique sont pratiquées par un chirurgien esthétique ou un médecin esthétique paris pouvant avoir une double qualification.

Seule la spécialisation en chirurgie esthétique, plastique et reconstructive offre une formation complète dans le domaine. De plus, c’est le seul domaine d’études reconnu par le Conseil médical en ce qui concerne l’esthétique. La médecine esthétique est une spécialité qui n’est pas reconnue par l’ordre des médecins. Il n’existe pas de préparation académique complète à cette spécialité, et elle est devenue petit à petit un élément accessoire des spécialisations médicales agréées.

Initialement, les chirurgiens n’ont pas tenu compte de cette médecine esthétique. Mais aujourd’hui, les deux spécialités médicales se complètent et chacune dispose de multiples atouts.

Qui peut pratiquer la médecine esthétique ?

Les praticiens en médecine esthétique sont d’origines diverses.

Le plus souvent, le médecin esthétique paris est un médecin généraliste qui a décidé de se former dans ce domaine.

En outre, les procédures de médecine esthétique sont désormais intégrées dans la pratique de plusieurs chirurgiens esthétiques.

La médecine esthétique peut également être pratiquée par les dermatologues, qui y sont déjà un peu familiarisés en raison de leur expertise médicale de la peau.

Qui peut pratiquer la chirurgie esthétique ?

Un chirurgien esthétique est un professionnel qui a obtenu une spécialité de Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Cette dernière lui procure alors le droit de pratiquer des actes de chirurgie du corps et du visage. Par la même occasion, il peut effectuer tous les actes de médecine esthétique.

Le droit de pratiquer la chirurgie esthétique est accordé par d’autres spécialisations chirurgicales. À savoir la chirurgie de la face et du cou, la chirurgie maxillo-faciale, la stomatologie, l’ophtalmologie et l’ORL. Cependant, cela se limite uniquement dans le cadre de leurs domaines d’expertise, ou spécialités anatomiques.

En toute hypothèse, il est important de vous assurer que le médecin ou le chirurgien que vous choisissez est qualifié pour la procédure ou l’opération que vous souhaitez subir.

Médecine esthétique vs chirurgie esthétique

La chirurgie et la médecine esthétiques offrent toutes deux la possibilité de remédier à des défauts physiques spécifiques. Elles ont la possibilité de minimiser les signes de vieillissement et parfois même de retrouver une apparence vraiment jeune. Cependant, il existe plusieurs différences significatives entre elles.

L’anesthésie

Un séjour en salle d’opération et une hospitalisation d’un ou plusieurs jours sont presque toujours nécessaires pour les opérations de chirurgie esthétique qui exigent une anesthésie générale. Il est possible d’utiliser une anesthésie locale pour réaliser certaines blépharoplasties.

Par contre, l’anesthésie générale n’est jamais utilisée par le médecin esthétique paris pour les opérations de médecine esthétique. En fonction de la sensibilité du patient et de l’emplacement du traitement, un anesthésique local, souvent topique, peut occasionnellement être administré avant des procédures spécifiques.

La durée des résultats

Les injections de produits de comblement utilisés aujourd’hui en médecine esthétique sont toutes résorbables et se dissolvent après quelques mois. La durée de l’effet varie d’une personne à l’autre et dépend du produit utilisé et de la région traitée. Si les résultats ne sont pas assez satisfaisants au bout de quelques semaines, il est possible d’effectuer une retouche pour obtenir une correction plus prononcée. En outre, il est envisageable d’effectuer régulièrement des traitements d’entretien, qui nécessiteront souvent une quantité moindre de produits, afin de s’assurer que les résultats perdurent dans le temps. Les intervalles entre deux injections doivent être discutés avec votre médecin esthétique paris en fonction de vos besoins.

Après une seule intervention, la chirurgie esthétique apporte des résultats de longue durée. La durabilité des résultats varie en fonction de la procédure utilisée, renseignez-vous auprès d’un chirurgien pour en savoir plus.

Les incisions et les cicatrices

Une intervention de chirurgie esthétique permet de rompre la barrière cutanée, de sectionner les couches profondes et de laisser une cicatrice plus ou moins perceptible. En revanche, la médecine esthétique ne traite que les tissus superficiels et propose des traitements plus légers et moins agressifs. Toutefois, certaines procédures sont susceptibles de laisser des taches et des rougeurs passagères.

L’éviction sociale

La médecine esthétique ne nécessite jamais d’éviction sociale, à l’exception de certaines procédures au laser. Il peut cependant arriver que vous ayez quelques rougeurs, parfois des hématomes mineurs, et une peau squameuse après votre départ. À la suite d’une opération chirurgicale, il y a souvent une période de récupération au cours de laquelle vous devez limiter votre activité le temps que les incisions guérissent. Cette période peut durer quelques jours ou quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.