Comment faire une permaculture ?

Pratique qui se démocratise de plus en plus au fil du temps, la permaculture est un mode d’organisation et d’entretien de son jardin permettant d’harmoniser  et nature en essayant d’imiter cette dernière pour faire vivre hommes, animaux et plantes en symbiose.

Définir et préparer votre terrain

Faire un jardin en permaculture n’est pas une chose aisée. Avant toute chose, il faut effectuer un repérage du terrain. Il faut principalement connaître le climat, le vent, le cycle de l’eau et le cycle solaire de celui-ci afin de ne pas faire n’importe quoi. Placer une plante à un endroit inadapté pourrait bloquer son développement.

Ensuite, il faut définir les plantes que vous allez placer en suivant un schéma assez précis : au plus proche de la maison, là où il y a beaucoup d’activité humaine, il faut mettre les plantes de potager et de serre, demandant beaucoup d’entretien, et au fond du jardin, une zone plus sauvage ne demandant presque aucun entretien où les animaux pourront se loger.

Votre objectif principal est de chercher à imiter la nature tout en vous fournissant en nourriture. Pensez donc à planter des arbres producteurs en tous genres, que ce soit fruits, fleurs, baies, graines, ou même racines herbes et légumes afin de varier au maximum les plantations.

Attirer des animaux comme des oiseaux ou sein de votre permaculture est une aide très précieuse, car ils nettoieront votre jardin, fertiliseront les sols et mangeront les insectes nuisibles en plus de mettre de l’activité dans le paysage. Livraison de corbeilles de fruits et paniers de fruits et légumes sur le Panier Du Citadin.

Règles et techniques pour vous aider

Afin de ne pas rater votre tentative de faire un jardin en permaculture, ils y a quelques consignes à respecter. Premièrement, ne jamais laisser le sol sans protection. Un paillage du sol ou autre couverture vivante permettra de conserver l’humidité et de faire de grandes économies d’eau et plus d’apporter de nombreux nutriments par l’eau de pluie qui en est chargée.

Ensuite, alimentez votre jardin avec un compost fait maison avec les déchets organiques et récoltez l’eau de pluie dans un baril sous votre gouttière afin d’arroser votre jardin si nécéssaire.

N’utilisez pas de pesticides ou fongicides dans votre jardin. Cela pourrait éloigner les vers de terre, qui sont très bénéfiques pour votre sol. Ils permettent de garder votre sol meuble, favorisant la croissance des plantes, en plus de l’aérer pour aider l’infiltration de l’eau.

Enfin, pratiquez les associations de plantes en espace réduit pour vous faciliter la vie et favoriser la diversité. Des plantes comme les herbes, les fleurs comestibles, les légumes, les arbres fruitiers de petite taille et les plantes décoratives fonctionnent généralement bien ensemble.

Une fois que votre jardin en permaculture, vous n’aurez plus qu’a admirer le résultat de votre travail et l’entretenir de temps en temps. Les jardins en permaculture s’entretiennent généralement d’eux même, donc il vous suffira de répandre un peu de compost, arroser un peu et remettre de la paille de temps en temps et vous n’aurez qu’à récolter les fruits de votre labeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *